Une Seule Goutte

Nos larmes ne font qu’illuminer les espoirs perdus,
errant dans le noir car le seul début,
est la fin de l’histoire comme on la connue,
car peut être on n’a jamais été si près du but.

Les mots changent,
les histoires se mêlent
mais le passé effraie toujours,
avec ce sourire charnel

On entendra toujours au loin le chant d’un amour éternel,
les prières des âmes déchues au vent se mêlent,
et l’horizon qui compte sans cesse,
l’afflue des amoureux en laisses

Esclaves malgré eux au flamme qu’ils portent
le sourire aux lèvres, une vie sans sort,
rongés par l’amour du moment présent
ou la haine du moment naissant,

car les deux ne font qu’un au royaume des sentiments,
deux frères de sang, deux frères en sang,
portés par les prières de ceux qui se disent vivant
mais qui au fond ont tout du néant.

Advertisements

2 responses

23 03 2007
Muzzammil

Subhan Allah!!

24 03 2007
sach

Mashh’ Allah….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




%d bloggers like this: